Valorisation des déchets solides par méthanisation (Biomet)

Veolia Water STI équipe les sites industriels d'unités de co-digestion robustes et fiables, qui transforment la biomasse en énergie sous forme de biogaz.

Le procédé de co-digestion en milieu anaérobie est en voie de développement rapide. Il est particulièrement adapté au traitement des effluents très chargés et des déchets à dominante organique et à leur transformation en énergie (gaz, électrique ou chaleur).

Bénéfices de la co-digestion

Des installations robustes, fiables et faciles d'accès

Les unités de co-digestion développées par Veolia Water STI garantissent un taux d'utilisation plus élevé que sur tout autre type d'installation existante. Les équipements, situés de manière à éviter tout arrêt des unités, optimisent le niveau de rendement énergétique.

Des coûts d'exploitation limités

Veolia Water STI a mis au point un logiciel de contrôle qualitatif et quantitatif des intrants qui limite les coûts d'exploitation par une gestion minimale. L'unité est exploitée uniquement 5 jours par semaines pendant les heures ouvrables et une simple astreinte en dehors de ces heures est suffisante pour assurer la production d'énergie 24 h sur 24 et 365 jours par an.

Une production de biogaz linéaire

La maîtrise du mix et la dissociation des différentes étapes de la méthanisation garantissent une production de biogaz constante pour une production énergétique optimale. Ce procédé permet d'éviter les pertes de gaz à la torchère ou les baisses de rendement des moteurs de cogénération.

Valoriser vos déchets en ressources

Vos déchets, une ressource

Caractéristiques de la co-digestion (Biomet)

Une conception optimisée

Les équipements de laboratoire et pilotes permettent de valider les potentiels de méthanisation (BMP) et d'optimiser le procédé en fonction de la gamme de produits traités. Veolia Water STI s'appuie sur l'ensemble des connaissances et des ressources en R&D du groupe pour concevoir les unités proposées.

Une exploitation fiabilisée

Les unités sont conçues sans équipements internes aux cuves et les technologies utilisées sont robustes et fiables. Le procédé est défini afin de permettre la maintenance en exploitation sans arrêt de l'unité. Cette conception permet d'assurer une fiabilité et un taux de service élevé des unités proposées.

Une gestion optimale des intrants

Principe de la co-digestion

La gestion contrôlée des intrants et le passage par deux phases d'hydrolyse et de digestion en milieu anaérobie (mésophile ou thermophile) conduisent à la production de biométhane. Celui-ci est ensuite transformé en électricité et/ou en chaleur par le biais d'un moteur à gaz ou directement injecté dans le réseau de distribution générale (gaz de ville) ou encore utilisé directement par l'industrie, se substituant ainsi aux énergies fossiles.

Un fonctionnement en réseau

A partir des installations d'unités réalisées au Danemark, en Italie, en Allemagne et Angleterre, la mutualisation des connaissances permet chaque jour de fiabiliser le procédé. Ces installations sont comprises entre 1 et 10 MWh d'énergie primaire (soit 0,4 à 4 MWh électriques si production d'électricité).

Références en co-digestion

Cas client : Artois Méthanisation

La vidéo ci-dessous présente le procédé de co-digestion du 1er site polyvalent de méthanisation et production d'énergie verte de la région Nord - Pas-de-Calais (Artois Méthanisation)

Valoriser les déchets en ressource

Cas client : Conserve Italia, à Pomposa, Italie

La vidéo ci-dessous présente le procédé de co-digestion intégré à la construction du site de l'agro-industriel Conserve Italia.

Co-digestion - Biomet

Prestations complémentaires

Nos autres solutions pour la valorisation des effluents

Haut de page

Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions de co-digestion ? Contactez nos experts en remplissant le formulaire ci-dessous.

Je suis intéressé(e) pour recevoir plus d'informations. Je vous donne quelques précisions sur mon besoin :

Merci de me contacter :